Caractéristiques

Huit jours d’autonomie de marche et remontage manuel : le calibre P.5000 réunit deux caractéristiques indissociables de l’histoire des montres Panerai depuis les premiers modèles créés pour les plongeurs de la Marine Militaire Italienne. Avec un diamètre de 15½ lignes (35,1 mm) et une épaisseur de 4,5 mm, le calibre P.5000 compte 21 rubis, 127 composants, et son balancier oscille à une fréquence de 3 Hz, soit 21 600 alternances par heure. Son architecture originale et robuste rappelle celle des anciens mouvements dans lesquels le mécanisme est dissimulé par deux platines qui recouvrent une grande partie des engrenages et ne laissent entrevoir que quelques détails, comme le pont du balancier et la roue intermédiaire. Le balancier du calibre P.5000 est à inertie variable : sa fréquence d’oscillation se règle grâce aux petites vis situées sur le périmètre de la roue. Grâce à ce système, le spiral est libre : il ne dispose pas de la raquette qui sert habituellement à en modifier la longueur active. Le pont soutenant le balancier est fixé par deux vis sous lesquelles se trouvent des rondelles dentelées qui peuvent tourner dans les deux sens et servent à régler le jeu à hauteur de l’axe du balancier. Cette solution technique contribue au bon fonctionnement de l'échappement en cas de choc. La longue autonomie de marche de 192 heures, correspondant à 8 jours, est obtenue en montant en série deux barillets à bride fixe. Ce double dispositif permet d’utiliser des ressorts de remontage plus longs et plus fins, au profit de la durée et de l’uniformité de la distribution de l’énergie.

Également avec ce mouvement