1. Accueil
  2. Savoir-faire
  3. Complications
  4. Répétition Minute

RADIOMIR 1940 MINUTE REPEATER CARILLON TOURBILLON GMT

LA RÉPÉTITION MINUTE

LA RÉPÉTITION MINUTE

Le mécanisme de répétition minute est l'une des complications les plus nobles de la Haute Horlogerie, fascinant par sa capacité unique à exploiter le son pour indiquer l'heure. 

 

La nouvelle Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon Tourbillon GMT ne fait pas exception à la règle. La présence de trois timbres donnant vie à une séquence harmonieuse de carillons permet à l'heure de sonner plus rapidement. 

 

La note intermédiaire émise toutes les dix minutes et la possibilité de faire retentir – d'un simple geste – l'heure locale ou d'un second fuseau horaire en fait une fonction plus actuelle et contemporaine.

 

Mais Panerai s'efforce surtout de susciter constamment l'émotion afin d'entretenir la passion de ses fervents collectionneurs. Cette montre lui permet de satisfaire son ambition grâce non seulement à un design évoquant d'emblée l'histoire de la marque mais également à la clarté cristalline d'un carillon qui fait voyager les rêveurs dans le temps et dans l'espace, même

à bord d'un magnifique voilier d'époque dont la cloche retentit.

 

HISTOIRE ET TRADITION

LE SON DE LA MER

HISTOIRE ET TRADITION

Chaque culture possède d'anciennes coutumes dans lesquelles l'écoulement du temps est ponctué au son de cloches ou d'autres instruments. En Haute Horlogerie, cet héritage fascinant est incarné par une complication hors du commun : le mécanisme de répétition des heures et des minutes, qui permet de déclencher un carillon en appuyant simplement sur un poussoir. 

 

Pour la création de la nouvelle Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon Tourbillon GMT, Panerai s'est inspiré de sa propre histoire, indissociablement liée depuis plus d'un siècle au monde de la mer, mais aussi de la tradition marine consistant à marquer le passage du temps à l'aide d'une cloche. 

 

Sur les navires notamment, cette coutume jouait un rôle essentiel dans la vie de l'équipage : elle servait à réveiller les matelots le matin, à les réunir pour les repas et à indiquer la fin de chaque journée. 

 

Mais elle servait également à avertir d'un danger, à convoquer une assemblée ou à indiquer la présence du navire lorsque la visibilité était limitée par le brouillard. 

Cette tradition ancienne s'exprime aujourd'hui à travers les notes des carillons de cette nouvelle Édition Spéciale exceptionnelle, créée par la Manufacture de Haute Horlogerie Panerai à Neuchâtel.

RADIOMIR 1940 MINUTE REPEATER CARILLON TOURBILLON GMT

Innovante, fascinante et extrêmement sophistiquée, la Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon Tourbillon GMT Oro Rosso marque une étape importante dans l'histoire de Panerai : la marque lance un système entièrement mécanique d'une étonnante complexité, qui sonne les heures, les dizaines de minute et les minutes à la demande grâce à l'action combinée de trois marteaux frappant trois notes différentes. Celles-ci produisent à leur tour un son particulièrement harmonieux, évoquant le tintement d'une cloche. Avec cette montre à répétition minute qui indique les dizaines de minute au lieu des traditionnels quarts d'heure, Panerai se démarque en simplifiant le calcul de l'heure. Autre remarquable fonctionnalité de cette montre de Haute Horlogerie : la possibilité de choisir l'heure qui sera sonnée, à savoir l'heure locale ou l'heure du second fuseau horaire. Grâce au verre saphir côté cadran et côté fond, on peut en outre facilement admirer le nouveau calibre P.2005/MR, finement squeletté et entièrement développé par la Manufacture Panerai de Neuchâtel. Ce mouvement possède un échappement à tourbillon, dont la cage effectue deux tours par minute autour d'un axe perpendiculaire à celui du balancier : cette rotation garantit une plus grande précision en compensant mieux les variations de marche dues à la gravité.

LE CARILLON PANERAI

LE TEMPS, UNE AFFAIRE DE MÉLODIE

LE CARILLON PANERAI

Activé par le biais du poussoir situé à 8 heures, le carillon est produit par trois timbres.

 

Grâce à ces timbres, traditionnellement au nombre de deux, il est possible de créer trois notes différentes. Le carillon peut ainsi jouer une mélodie, à l'instar d'une cloche. Le premier reste le plus grave. Il marque les heures, tandis que le dernier, le plus aigu, frappe les minutes. 

 

Caractéristique unique, le deuxième timbre produit des triples carillons à une hauteur de note intermédiaire, chaque triple carillon sonnant à intervalles de dix minutes, contre quinze dans un dispositif de répétition minute classique. 

 

Voici un exemple permettant de mieux comprendre son fonctionnement : pour indiquer 10h28, une répétition minute classique produirait dix carillons pour l'heure, un autre carillon pour le quart d'heure, puis treize carillons individuels pour les minutes. 

 

Avec la Minute Repeater Carillon de Panerai, la séquence est composée de dix carillons graves pour l'heure, deux triples carillons pour les minutes (soit deux intervalles de dix minutes) puis de huit carillons aigus. Ce système, qui réduit le nombre total de carillons, facilite et raccourcit l'indication sonore de l'heure. Il correspond également à la manière d'indiquer l'heure des montres contemporaines.

 

La qualité du son propagé par la répétition minute est favorisée par les propriétés du boîtier en or rouge ainsi que par son architecture, formée de deux parties autonomes soudées. Cette structure permet d'optimiser les espaces vides au sein du boîtier afin d'améliorer la qualité du son. 

 

Le travail manuel réalisé par chaque maître horloger confère à chaque montre une sonorité qui lui est propre, à la fois similaire aux autres modèles et imperceptiblement différente.

 

AVANCÉE TECHNIQUE

DOUBLE MÉCANISME DES HEURES

AVANCÉE TECHNIQUE

L'une des innovations les plus remarquables de la Panerai Minute Repeater Carillon est sa fonction répétition minute, qui opère dans deux fuseaux horaires distincts. Le deuxième fuseau horaire est indiqué sur le cadran à l'aide de l'aiguille fléchée centrale et de l'indicateur AM/PM situé sur le comptoir à 3 heures. 

 

Là aussi, la simplicité est de mise dans la sélection et l'activation de ce qui s'apparente fondamentalement à un double mécanisme des heures et des minutes. Le dispositif a été conçu de façon à protéger le mouvement de toute détérioration. 

 

En appuyant sur le poussoir de la couronne de remontage, l'indicateur situé à 8 heures se déplace pour signaler l'heure qui sera sonnée : le point rouge indique alors HT (Home Time, pour le second fuseau horaire) ou LT (Local Time, pour l'heure locale). 

 

Le poussoir de la couronne permet de modifier l'heure sonnée par la répétition minute. Pour que l'heure locale (LT) soit sonnée, le point noir situé sur la couronne de remontage doit d'abord être aligné avec le chiffre 3 du cadran. 

LE CALIBRE P.2005/MR

UN CHEF-D'ŒUVRE DE TECHNIQUE SUISSE

À l'instar du mécanisme de répétition minute, le calibre P.2005/MR à remontage manuel est le fruit de quatre années de recherche et développement au sein du Laboratorio di Idee de la Manufacture de Neuchâtel. Il est également doté d'un régulateur à tourbillon, l'une des inventions les plus fascinantes de la micromécanique appliquée à l'horlogerie. Sur la Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon Tourbillon GMT, il est possible d'admirer le remarquable tourbillon Panerai côté cadran et côté fond grâce au travail de squelettage sophistiqué. Dans ce système breveté par Panerai, la rotation du tourbillon est différente de celle du tourbillon classique. Avec la version traditionnelle, la cage du balancier tourne continuellement sur elle-même, limitant les variations pouvant résulter de la gravité. Avec le mécanisme innovant signé Panerai, la cage du tourbillon tourne sur un axe perpendiculaire et non parallèle au balancier. Le P.2005/MR accomplit deux rotations par minute, contre une seule pour un tourbillon traditionnel. Une cadence restituée par l'indicateur qui tourne dans le compteur de petite seconde situé à 9 heures. Grâce à sa vitesse accrue et à sa structure spécifique, le mécanisme est en mesure de compenser très efficacement tout écart de marche potentiel, assurant ainsi une précision chronographique extrêmement élevée. Les marteaux dévolus à la répétition minute ainsi que les deux barillets, qui emmagasinent une réserve de marche d'au moins quatre jours, sont visibles depuis le fond ajouré, lequel dévoile également l'indicateur de réserve de marche apparié au mouvement.

L'ÉVENTAIL DE COMPLICATIONS D'OFFICINE PANERAI :

LES PHASES DE LUNE DE L'ASTRONOMO

Le mouvement Panerai P.2005/GLS.

LO SCIENZIATO

Le mouvement Panerai P.2005/T.

ÉQUATION DU TEMPS

Le mouvement Panerai P.2002/E.

REGATTA

Le mouvement Panerai P.9100/R.