1. Accueil
  2. Ambassadeurs panerai
  3. Mike Horn
  4. Pole 2 Pole

POLE 2 POLE

La dernière aventure en date de Mike Horn ? L'expédition Pole2Pole : un tour du monde de trois ans via les pôles Nord et Sud, en traversant océans et terres.

L’EXPÉDITION

3 MOIS

Le délai fixé par Mike et Børge

1 500 km

La distance à parcourir avant l’hiver polaire

~85° NORD

L’objectif des explorateurs

L’ITINÉRAIRE

RALLIER LE NORD EN VOILIER

L’équipe débutera son périple à Nome, en Alaska. Mike, Børge et l’équipage embarqueront à bord du Pangaea et mettront le cap vers le Nord aussi loin que les conditions météorologiques leur permettront. Ensuite, les deux explorateurs quitteront l’embarcation et commenceront leur traversée. Le voilier se dirigera ensuite vers le passage du Nord-Est entre les îles de Nouvelle-Sibérie et l’île Wrangel. Il poursuivra son voyage vers Tromsø pour se réapprovisionner puis attendre que Mike et Børge terminent leur traversée, ces derniers rembarqueront près de Svalbard, en Norvège.

On ne change pas une équipe qui gagne : Mike et Børge

Nouvelle aventure, ancien équipier

On ne change pas une équipe qui gagne : Mike et Børge

En janvier 2006, Mike et Børge ont entrepris une expédition à ski inédite au pôle Nord, sans assistance, chiens ni transport à moteur au cours du sombre hiver arctique. En 60 jours, équipés du matériel nécessaire et avec suffisamment de nourriture pour survivre, ils ont rejoint le pôle Nord depuis le cap Arctique en Russie. Après avoir passé deux mois à -40 degrés Celsius dans l’obscurité totale, à braver les eaux profondes hostiles, la banquise dérivante et à s’exposer aux risques de croiser des ours polaires ou de contracter une infection, le tandem a atteint le pôle Nord géographique le 23 mars 2006.

Treize ans plus tard, l’équipe de choc est à nouveau réunie et se lance un nouveau défi : traverser l’océan Arctique pendant l’été polaire, et cette fois-ci, le pôle Nord ne sera pas leur ligne d’arrivée, mais marquera seulement la moitié de leur périple.

L’expédition au pôle Nord 2019 de Mike et Børge

Août 2019 : début de l’aventure !

Les deux explorateurs prévoient de partir de Nome (Alaska) à bord du Pangaea (le voilier d’exploration de Mike Horn) et de mettre le cap le plus loin possible vers le nord, à environ 85 degrés Nord.

Avant que le Pangaea n’atteigne cette position, Mike, Børge et l’équipe de marins professionnels devront d’abord affronter la calotte glaciaire dérivante et les icebergs de l’océan Arctique. 

Lorsque le bateau atteindra un point de départ satisfaisant pour les deux explorateurs, ceux-ci quitteront Pangaea équipés de leur matériel d'exploration et débuteront leur extraordinaire épopée. Le temps sera un élément crucial pour Mike et Børge qui devront affronter de nombreux obstacles dangereux sur leur passage : la banquise dérivante, les bandes d’eaux profondes, les formations de la banquise, les conditions météorologiques difficiles, les ours polaires, et plus encore.

L’OBJECTIF

L’OBJECTIF

Traverser l’océan Glacial arctique en passant par le pôle Nord jusqu’à l'archipel de Svalbard en Norvège. Mike et Børge se donnent jusqu'à 3 mois pour accomplir ce trajet de plus de 1 500 kilomètres avant le début de l’hiver polaire. Pendant que les deux hommes réaliseront cet exploit extraordinaire, Pangaea et son équipage continueront leur avancée dans le passage du Nord-Est, puis navigueront le long de la Russie pour rejoindre Svalbard où ils retrouveront les deux explorateurs à la fin de leur traversée.

La vie à bord du Pangaea

Un bateau exceptionnel

La vie à bord du Pangaea

Pangaea est non seulement l’un des moyens de transport privilégié de Mike Horn, il est également une plateforme pour mener à bien des projets environnementaux et sociaux dans le monde entier. Il sert également à sensibiliser le public à de tels exploits et ainsi, les promouvoir. Le voilier rallie les quatre coins du monde pour y mener à bien des projets ou des expéditions. Construit au Brésil en 2007, Pangaea est souvent qualifié de 4x4 des océans.

Plus de 22 000 heures de travail ont été nécessaires pour façonner ce bateau qui peut aussi bien naviguer à travers les tropiques et les rivières que les régions polaires, et ce, sans utiliser de méthodes trop dangereuses pour l’environnement. Le résultat est une véritable œuvre d’art à la polyvalence incroyable. Le deux-mâts de 35 mètres est pourvu d’une toile à voile de 600 mètres carrés. Il peut accueillir une trentaine de personnes et dispose d’une salle de conférences dotée de 16 places assises.