passer au contenu principal

Vous êtes en train d’utiliser la version :

Pour accéder aux informations correspondantes à votre situation géographique, nous vous recommandons d'utiliser la version :


Internationale Fermer ✕
Rechercher
pan.navigation.search.input.status.text
Effacer
Stay tuned for a new Limited Edition / Days / Hours / Minutes / Seconds
Wed Apr 10 00:00:00 UTC 2024
08:30:00
+02:00

Bienvenue

D’après vos données de navigation, nous avons identifié la devise et le lieu suivants :

Switzerland - CHF

Si vous souhaitez changer ces informations, vous pouvez modifier les paramètres.

panerai_a_propos_de_luna_rossa

À PROPOS DE LUNA ROSSA

1997

L’équipe Luna Rossa voit le jour à Milan un soir de février 1997, près du Duomo, lorsque l’entrepreneur italien Patrizio Bertelli et l’architecte naval argentin German Frers se rencontrent pour discuter de la construction d’un bateau de croisière. German Frers s’exclame tout à coup : « Pourquoi est-ce qu’on ne participerait pas à la Coupe de l’America ? Inscrivons-nous à la Coupe de l’America ! »

Deux semaines plus tard, à partir de rien, un nouveau challenger se jette dans la mêlée et s’apprête à marquer les esprits des Italiens et de tous les fans de voile du monde entier.

L’équipe Luna Rossa voit le jour.

 

2000 AUCKLAND

Trois plus tard, en février 2000, Luna Rossa remporte la Coupe Louis-Vuitton à Auckland en Nouvelle Zélande, se qualifiant pour la finale face à Black Magic.

C’est la première fois qu’un skipper italien, Francesco de Angelis, participe à la phase finale de la Coupe de l’America. C’est également la première fois qu’aucun syndicat américain n’est présent à ce stade de la compétition.

L’équipage néo-zélandais conserve son titre, mais Luna Rossa établit un nouveau record de 38 victoires sur les 49 régates disputées en phase préliminaire.

2003 AUCKLAND

En janvier 2001, Patrizio Bertelli décide de poursuivre l’aventure Luna Rossa, qui affronte à nouveau les tenants du titre néo-zélandais à Auckland. Deux bateaux, l’ITA 74 et l’ITA 80, se lancent à Punta Ala l’année suivante mais n’obtiennent pas les résultats escomptés lors des régates en phase préliminaire.

Luna Rossa se hisse jusqu’à la demi-finale de la Coupe Louis-Vuitton mais s’incline finalement face aux futurs vainqueurs de la Coupe de l’America, l’équipe suisse  Alinghi.

2007 VALENCE

Après plus d’un siècle d’absence, le trophée rentre en Europe. Luna Rossa bat l’équipe américaine Oracle en demi-finale de la Coupe Louis Vuitton, notamment grâce aux performances du tout jeune skipper James Spithill. En finale, le syndicat italien s’incline face à Emirates Team New Zealand à l’issue de cinq manches très disputées.

2013 SAN FRANCISCO

La Coupe Louis-Vuitton se déroule dans la baie de San Francisco, à bord des immenses catamarans « volants » de la classe AC72. Pour la troisième fois en quatre apparitions, Luna Rossa se qualifie pour la finale de la Coupe Louis-Vuitton. Mais ce sont les Américains d’Oracle qui finiront par s’imposer face au défi néo-zélandais dans la manche décisive à l’issue d’une remontée mythique.

2015 Retrait

En avril 2015, après avoir lancé son cinquième défi en Coupe de l’America, l’équipe Luna Rossa déclare forfait en raison de la modification de la jauge des bateaux, imposée unilatéralement par le defender à l’issue d’une procédure sans précédent, alors que cette jauge avait déjà été approuvée par tous les participants à la 35e Coupe de l’America.

2017 BERMUDES

Luna Rossa lance son sixième défi en tant que challenger officiel.

2021 AUCKLAND

Le Circolo della Vela Sicilia est le premier yacht-club à affronter le tenant du titre Emirates Team New Zealand lors de l’édition 2021. L’équipe Luna Rossa Prada Pirelli est le challenger officiel et remporte la PRADA Cup.

BARCELONE 2024 EN LIGNE DE MIRE

Représentant le Circolo della Vela Sicilia, Luna Rossa Prada Pirelli participera pour la 6e fois à la Coupe de l’America, qui se tiendra à Barcelone entre août et septembre 2024.

${properties.title}

L’ÉQUIPE LUNA ROSSA PRADA PIRELLI

ÉQUIPE À TERRE

Le cœur battant de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli se compose de 35 personnes.

Amenée à travailler à la fois sur terre et en mer, l’équipe à terre se tient prête à intervenir à tout moment. Son travail commence dès que le bateau rentre au port et s’achève le lendemain, lorsque le bateau retourne en mer. Installée sous des tentes ou dans des conteneurs, elle fabrique de nouvelles pièces et répare celles endommagées au quotidien. L’équipe est répartie en différentes unités : fabrication carbone et composite, système hydraulique, système électronique, gréeurs, artisans voiliers, atelier mécanique, équipement de pont et peinture. Chargée de la maintenance du bateau, cette équipe fabrique sur mesure des composants de petites et moyennes dimensions qui permettent de connecter des éléments standard du bateau à des pièces plus spécifiques.

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Cette équipe de 37 membres est divisée en cinq unités : architecture navale, ingénierie structurelle, ingénierie mécanique, ingénierie informatique, ingénierie aérodynamique et hydrodynamique. 

En plus de se consacrer à la conception des coques, des voiles et de tous les éléments de conception sur mesure, cette équipe analyse les données générées par le simulateur et par les ordinateurs connectés à la coque lors des entraînements en mer. En coordination avec l’équipe de régate et l’équipe à terre, l’équipe de conception conçoit chaque jour des solutions pour améliorer les performances du bateau.

ÉQUIPE DE RÉGATE

11 membres d’équipage seront à bord de l'AC75 : le skippeur, le régleur de grand-voile, le régleur de foils et les wincheurs. L’effectif, composé de vétérans et de jeunes, comprend en tout 21 hommes, dont l'entraîneur. En mer, ils s'entraînent à naviguer avec différents types de bateaux, tandis qu’à terre, leur préparation passe par le simulateur et la salle de sport. Outre leur mission précise sur le bateau, les membres d’équipage remplissent un rôle spécifique de coordination avec l'équipe à terre ou l'équipe de conception afin d’optimiser les performances du bateau.

Équipe féminine et nouvelle génération

Grâce à la mise en place de la Coupe de l’America Youth et de la Coupe de l’America Women’s lors de la 37e édition, Luna Rossa Prada Pirelli peut désormais faire participer ses nombreux jeunes talents à la compétition. Pendant plusieurs années, ils se sont formés grâce au programme New Generation. Parmi ces talents se trouvent des femmes et des jeunes filles ayant démontré leurs incroyables capacités lors des camps d’entraînements de l’équipe à Cagliari, destinés aux navigateurs italiens les plus prometteurs, ou des navigatrices ayant montré leur aisance sur les bateaux à foil lors de camps de voile internationaux.

ÉQUIPE DE RÉGATE

Max Sirena

Directeur d’équipe et skipper

 

Gilberto Nobili

Directeur des opérations et coordinateur mécatronique

 

Michele Cannoni

Capitaine de bateau et responsable équipe à terre

 

Philippe Francois Pierre Presti

Coach

 

Jacopo Plazzi Marzotto

Coach

 

Hamish Dennitts Willcox

Coach

 

Marco Mercuriali

Coach règlement

 

Francesco Bruni

Barreur

 

Jimmy Spithill

Barreur

 

Vittorio Bissaro

Navigateur

 

Ruggero Tita

Barreur

 

Marco Gradoni

Barreur

 

Umberto Molineris

Navigateur

 

Shannon Falcone

Responsable sécurité et équipe de régate

 

Francesco Mario Mongelli

Navigateur

 

Umberto Molineris

Navigateur

 

Romano Battisti

Cycliste

 

Andrea Tesei

Navigateur

 

Bruno Rosetti

Cycliste

 

Enrico Voltolini

Navigateur, cycliste et capitaine de l’AC40

 

Nicholas Brezzi Villi

Navigateur et cycliste

 

Emanuele Liuzzi

Cycliste

 

Paolo Simion

Cycliste

 

Stefano De Pirro

Préparateur physique et physiothérapeute

${properties.title}

HISTOIRE

${properties.title}

LA COLLECTION LUNA ROSSA